Magellan et moi !

date_range 24 Novembre 2022 folder Une mamie à part

 J'ai envie de partager ici quelques réflexions que je mène depuis quelques semaines.

Je viens de faire l'expérience d'une grosse tempête dans ma vie.
Personne ne fait l'économie d'une vie sans tracas, sans fracas, sans soucis, ou sans échec personnel, professionnels ou relationnels.
Les vents contraires se lèvent et il est nécessaire de savoir naviguer dans les tempêtes comme dans les périodes de calme plat où le vent ne gonfle plus les voiles, où la résignation est de mise. Dans un cas comme dans l'autre, il faut de l'expérience et surtout une certaine créativité pour faire face, en perdant le moins d'énergie possible.

Je viens de regarder une mini-série sur Arte une biographie de Magellan.
Un navigateur hors pair. Probablement le plus grand de tous les temps.  Il y a beaucoup à apprendre de lui. Cet homme ne savait pas naviguer à 12 ans ! Il est mort a 41 ans dans ce qui s'apparente à une forme d'acte manqué, ou de suicide...  Dans cette mini-série que je conseille, car très bien réalisée, on y voit un homme charismatique, souvent traité comme traitre, mais qui au fond a réalisé ce qui était juste pour lui à un moment donné, envers et contre tous, sans se soucier du regard des autres. Tout n'est pas admirable, il a su trancher dans les moments difficiles, tuer ce qui devait l'être pour continuer à avancer, s'est lourdement trompé à l'arrivée  a complétement raté son objectif de départ. Naviguer avec les moyens du 16e siècle sur l'océan pacifique pendant des mois, en souffrant de famine avec ses équipages, demandait une belle force de caractère. Chercher et trouver le passage du canal de Magellan aussi, faire face à une mutinerie, au manque de confiance et rester aligner sur ses propres valeurs est digne d'éloges

Il n'est pas parti avec de très bonnes cartes en mains , néanmoins,  il a été le premier a  changer la face maritime du monde. Au final, ce sont ses équipiers qui ont terminé la circonvolution du monde. Il les avaient formés pour !

Mettre en place des stratégies gagnantes et efficaces s'apprend tout au long de la vie. Parfois on en a marre, parfois nous sommes épuisés mentalement. Nous sommes en plein océan sans vent, le temps passe inexorablement. Rien ne change. Rester dans son axe propre, s'aligner sur ses propres valeurs, rester en cohérence avec soi,sont des outils de première nécessité, après, personne ne navigue bien avec des voiles déchirées ou un bateau qui prend l'eau de toute part. Il faut s'arrêter, se mettre au mouillage, reconstituer le stock de vivre, manger de la vit C et réparer ce qui doit l'être, mettre à jour la carte de notre vie: je vais où, je veux quoi, comment faire pour y parvenir,  pour continuer à naviguer, à découvrir.
Il appartient à chacun de savoir comment se réparer, prendre en temps et en heure ses vitamines indispensables, ce peut être de la pleine conscience ou du chant, de la randonnée ou de la peinture, des lectures qui nous forment, des entretiens thérapeutiques, une alimentation saine et un équilibre de vie plus au moins stable, du silence et des amis etc, la liste est longue. Accepter parfois de changer de paradigme. Avoir une vie spirituelle (religieuse ou pas) etc. 
Personne ne peut naviguer à notre place et mener la barque de notre vie, nous sommes tous capitaine. Et si l'on veut que les vents contraires cessent, il faut apprendre à naviguer ailleurs ou autrement, non contre eux, mais avec eux.
Le changement est un besoin de mouvements, donc de vie. Rien n'est figé à tout jamais dans nos vies, pas même la mort d'un proche qui nous force à aller vers un ailleurs inconnu. L'essence même de la vie est mouvement. Les coups de froid, les canicules, les calmes plats et les tempêtes sont des saisons, cela finira et nous sentirons germer en nous des forces nouvelles.

On nomme cela, la résilience.

Il est très clair pour moi que ce n'est pas dans les tempêtes de la vie que nous devons nous former et forger de nouveaux outils. Au contraire dans ces moments-là, on perçoit avec acuité ce qui nous manque !!! Ce qui est fragile, ce qui est cassé irrémédiablement, et pourtant, il faut continuer à naviguer  ne serait-ce que parce que la vie est précieuse, si précieuse !

Nous sommes des êtres de communication, à un certain moment Magellan a demandé les avis de ses officiers et de ses pilotes, leur expertises sur la situation, leur avis et entendus leur besoins.  Il a pris ses décisions au plus près de lui et de ses équipages.  Quelle leçon ! Cet homme si fort physiquement, mentalement après avoir dû faire face à une mutinerie a compris la leçon, nous ne sommes pas seuls ! L'avis des autres, de nos proches, de nos amis peut aussi être un secours, si nous y prêtons l'oreille.  
A un autre moment,  il a envoyé deux marins en exploration et ces derniers au lieu de naviguer ont pris seuls l'initiative de grimper au sommet d'une montagne de 2'000m  et ont ainsi découvert le passage. Quelle créativité, quel courage ! Quelle humilité de leur faire confiance et de suivre leurs indications.

Une fois arrivé quelque part, il a pris le temps de savourer la nourriture offerte, de soigner ceux qui devaient l'être, d'accompagner les mourants. Oui, il y a chez chacun, des désillusions et des banquets, accompagner ce qui doit mourir en nous avec délicatesse et bienveillance pour se décharger et partir plus libre et léger à la découverte de nouveaux territoires. 


Magellan a aussi commis de lourdes erreurs qui l'on conduit à des actes insensés qui lui ont coûté la vie. C'était un homme, un authentique homme dans toute sa complexité.  La légende lui attribue même un miracle, c'est dire quelque chose de sa foi. Foi qui au demeurant, ne l'a pas épargné des affres de la mort.
Je le dis ici, la foi n’est pas une roue de secours, elle ne nous empêche pas de commettre des erreurs de jugement des appréciations erronées d’une réalité qui nous échappe souvent.

La foi est une relation humaine avec un être divin, il y a forcément de l’inachevé dans l’humain et cet inachevé est le terrain de la création infinie du divin pour nos vies, que l'on en soit conscient ou pas, ne change rien à l'affaire.

Allez voir cette minisérie si vous en avez l'occasion.

Voilà, j'ai hâte de vous lire en privé ou ici dans les commentaires, suite à ces quelques reflexions.

 

 

2
👏 1 💖 1
1
Recevoir les mises à jour du blog par email

Vous allez recevoir un email pour finaliser votre inscription.
Il existe déjà un compte sur ce blog avec cette adresse email. Vous allez recevoir un email pour vous connecter.
Merci de saisir une adresse email.