Tourisme d'achat en France

date_range 18 Juin 2020 folder Etat d'âme

Nous avons pu à nouveau passser librement la frontière

 

pour des achats spécifiques de produits que l'on ne trouve pas en Suisse: mon beurre allégé à 15% de mat. grasse, des produits de nettoyage par 5 litres (vinaigre à 14%, eau distillée parfumée pour mon fer à repasser, eau distillée nature à 1€69 les 5 litres... ), 1500 autocolants pour moins de 5€ pour Pucinette et des articles que l'on trouve au tiers du prix suisse, des médicaments essentiels pour ma respiration, du Dafalgan 1000.

Pas de viande ni de laitage, mais de la salade de mâche, 2 robes à 4€ la robe pour ma Petite Lune...  des jolis gobelets en plastiques recyclé pour le jardin,  bref un peu d'air dans notre budget.
Nous y allons environ toutes les 5-6 semaines.  Et ma foi, sans état d'âme. Le reste du temps je consomme en Suisse et local autant que faire se peut. Mais il n'y a pas photo entre les courgettes vendues à 1€29 le kilo ou 3.40 .- chez le fermier d'à côté...  Les économies nous permettent entre autre, de pourvoir à N°2 qui a parfois besoin d'un coup de pouce puisqu'à l'AI.
Pendant la pandémie, j'ai pu utiliser mes réserves faites quelques jours avant la fermeture des frontières, j'ai acheté un produit à tartiner pas très bon au goût à 20% de mat grasse à la Migros. Et nous avons fini le stock d'autocollants de Noël avec Pucinette, à qui je vais faire cadeau d'une voiture tout terrain télécommandée, au prix dérisoir de 12€.

Et vous,  faites vous aussi parfois du tourisme d'achat si conspué par les autorités... ? Lors de vacances ? Systématiquement ?  Le côté amoral de la chose vous rebute, vous préférez et vous avez les moyens de payer un prix élevé chez vous ?

 

0
1
Recevoir les mises à jour du blog par email

Vous allez recevoir un email pour finaliser votre inscription.
Il existe déjà un compte sur ce blog avec cette adresse email. Vous allez recevoir un email pour vous connecter.
Merci de saisir une adresse email.